RPG FORUM FANTASTIQUE : l’histoire se base sur Gantz mais a ses propres règles. Le développement suit un cours différent du manga. Des surprises apparaissent, la magie, une faction ennemie. Ca se passe à Los Angeles. Mystères, suspense et rebondissements
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Du mystère mystérieux à L.A.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Sam Gunn

avatar

Messages : 47
Qualités : Adroit – Bienveillant – Calme – Curieux – Flegmatique

Feuille de personnage
Points: 0
Equipement: Angelz Suit, deux X-Guns, un X-Shotgun
Points de Joker: 0

MessageSujet: Re: Du mystère mystérieux à L.A.   Ven 21 Nov - 17:52

Jenny me demande son arme à feu. Au ton de sa voix, je comprends qu'elle est bien décidée à la récupérer alors je la lui rends. Quelques instants plus tard, le bar explose. Ca a été juste mais tous ont survécu.

"C'est un yakuza avec un bazooka."

Vraiment, cette attaque aussi radicale ne leur ressemble pas et pour changer, je n'aime pas du tout ça. Surtout que je n'ai pas d'autre vision seconde et ça ne se commande pas, ça peut me laisser en plan au pire moment même si ça nous a sauvé la vie.

"Dire qu'on doit mourir seulement demain …"

Dis-je en regardant tout autour de nous. Ce n'est pas de chance. Attendre minuit une, ça va être long. Pas question d'aller à l'hôtel, ils doivent encercler mon bureau et nous attendre de pied ferme. Pareil au domicile de Jenny et toute connaissance serait en danger de mort si on la mêlait à ce péril. Demander la protection de la police est trop dangereux, un flic à leur solde pourrait nous tuer sans problème après nous avoir désarmés.

"Il faut qu'on reste dans l'ombre, qu'on bouge le plus possible et qu'on tienne au moins jusqu'à minuit une."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny McGarden

avatar

Messages : 74
Qualités : Altruiste, Intelligente

MessageSujet: Re: Du mystère mystérieux à L.A.   Ven 21 Nov - 19:40

L'explosion avait été impressionnante. Une petite boule de feu était même sortie par la porte de secours, soufflant mes cheveux en arrière. J'avais à présent mon arme en main, je pris une inspiration. Je regardais ma montre. 21h59. Il était un peu tôt pour mourir... Je fixais Levy. Elle semblait aussi décidée que moi. Nous hochions la tête au même moment.

-Il faut qu'on trouve un coin très peuplé, pour se mêler à la foule. Je pense qu'il est seul, les yakuza n'ont aucun intérêt à me faire mourir, ils savent que je suis leur meilleure chance de retrouver Aiko, la fille du chef. Je soupçonne celui qui est à l'origine des tirs doit probablement espérer que son chef tombe de son piédestal pour voler sa place. Dépêches toi. On a par contre un avantage: Il pense sûrement que nous sommes morts dans l'explosion...

Je repère une dame un peu plus loin, vêtue d'un long manteau style imperméable. Je m'approche d'elle rapidement en souriant. Avant d'arriver à son niveau, je fouille mes poches et mon porte feuilles. 200$ et mes cartes, en espérant qu'elle se laisserait convaincre...

-Madame excusez moi, j'ai de bonnes raisons de croire que quelqu'un en veut à ma vie, je dois me cacher et pour cela je suis prête à vous offrir 300$ pour votre manteau... Je vous paie 200 de suite, et vous donne les clés de chez moi, ainsi vous pourrez y aller même si je décède. Je vous en prie, c'est vraiment important, sans quoi je n'oserais même pas vous le demander...

Et je sortais à présent la tête la plus apitoyante du monde. Vous avez déjà vu Shrek, le chat potté? Pareil, en pire encore car j'ai l'air d'une gosse. Si la tentative d'apitoiement réussi, j'enfilerais alors le manteau avant de détacher mes cheveux, et de placer mes lunettes sur mon front. Après tout, Jenny est habillée en couleur, les cheveux attachés et ne porte pas de lunettes, mon signalement doit être un chouilla difficile à reconnaitre fringuée de la sorte... J'observais ensuite les environs, puis décidais que la meilleure chose à faire était d'aller dans la direction du LA Hérald. Ce bâtiment sortait du territoire des yakuza, on était plus proche de celui de la mafia ritale... Avec un peu de chance, on leur foutrait la paix... Ou se serait pire...

-Amènes toi je passe au LA Hérald, mon ancien boulot. On est dans le territoire italien, et donc y a peu de chance que les yakuza viennent nous faire suer là bas...

[Emprunte une petite ruelle pour se diriger vers le quartier italien, où se trouve le LA Hérald]

//HRP: NB: Le nom du journal est purement fictif, un clin d'oeil à une série (Haven). Je ne sais pas si un journal se trouve à Little Italy dans la réalité, mais tant pis \o/ //
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANGELZ
Admin
avatar

Messages : 1041

Feuille de personnage
Points: Suffisamment, on va dire
Equipement: Livre de cuisine : 1001 façons de cuisiner de l'humain
Points de Joker: Hum, joker !

MessageSujet: Re: Du mystère mystérieux à L.A.   Ven 21 Nov - 21:31

Ils choisissent donc de battre en retraite. La dame est tellement absorbée dans ses pensées qu'elle a manqué une partie des paroles émanant de Jenny. Elle était en train de penser qu'elle devrait se débarrasser de ce manteau miteux qui lui provoque de surcroît des démangeaisons. Quand la journaliste lui propose de le lui acheter pour bien plus que ce qu'il vaut, elle bondit sur l'occasion. Affaire conclue. Elle a bien sur vidé ses poches avant.

Donc, direction le LA Herald en faisant preuve de furtivité lorsque le téléphone portable de Sam vibre dans sa poche, ça ne sonne pas, c'est déjà ça. C'est un SMS d'un contact en affaire avec les milieux qui flirtent avec l'illégalité en ville, et ça dit ça :

slt ordre nouvo oyabun de tbutez avnt 0h gross prime plnque toi

Moi je dis, le langage SMS et autres mots abrégés de surcroît mal orthographiés, c'est le mal.

_________________
Rusty Angelz they can't fly, no, Rusty Angelz gonna die (c'balot hein)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angelz.forumgratuit.org
Sam Gunn

avatar

Messages : 47
Qualités : Adroit – Bienveillant – Calme – Curieux – Flegmatique

Feuille de personnage
Points: 0
Equipement: Angelz Suit, deux X-Guns, un X-Shotgun
Points de Joker: 0

MessageSujet: Re: Du mystère mystérieux à L.A.   Sam 22 Nov - 10:24

22H00, un peu tôt pour mourir, en effet. Que je puisse penser une chose pareille me prouve encore une fois à quel point la vie peut être ironique. Jenny suppose alors que cette attaque est le fait d'un élément isolé des yakuzas, d'un rival du chef. Je ne sais pas, la situation m'échappe un peu, ça va trop vite même pour moi. Une chose est sure, il ou ils vont voir les secours évacuer les survivants du bar et même un demeuré comprendra qu'on a aussi survécu. Or, si la plupart des gangsters sont des brutes, ce ne sont pas des demeurés.

"Hmmm …"

Pendant que j'en suis là de mes réflexions, Jenny a acheté un manteau à une passante histoire de ne plus ressembler à une cible multicolore ambulante. Bien vu. Avec mes habits noirs, je suis déjà discret de base. Puis la journaliste me dit qu'on doit aller à son ancien journal, en plein territoire de la mafia italienne. Il y a sûrement une permanence de nuit, ce qui signifie qu'on va faire courir des risques à d'autres personnes en les mêlant à ça mais je l'ai déjà prévenue à ce propos alors si elle insiste … ah non, j'y ai juste pensé ... rha, elle a certainement du y penser aussi.

"Ok, on trouvera peut-être des informations qui nous manquent là-bas."

Dis-je en empruntant moi aussi cette ruelle, puis mon téléphone portable vibre dans ma poche, plus discret qu'une sonnerie.

*Si c'est de la pub pour une assurance-vie ...*

Que je pense en prenant l'objet et en lisant le SMS qu'un contact vient de m'envoyer. CE contact même, que j'aurais du penser à contacter de moi-même, sans le compromettre, juste pour en savoir un peu plus. Je me suis connu meilleur que ça mais c'est toujours plus dur quand on est le "client" … je lis le SMS. Rectification : je le traduis en continuant à marcher aux cotés de Jenny :

"Un contact m'envoie un SMS ... salut … ordre … donné par le nouveau oyabun de … te buter avant minuit … grosse prime … planque toi."

Salut, ordre donné par le nouvel oyabun de te buter avant minuit, grosse prime, planque toi. J'en manque presque de lâcher le téléphone.

"Comment ça, un nouvel oyabun, c'est quoi ce délire ?"

Je regarde partout autour de nous, à la recherche d'une idée, quelque chose, n'importe quoi.

*Réfléchis Sam, fais marcher tes méninges, comment aller rapidement d'un point à un autre sans se faire repérer ?*

Puis j'entrevois l'entrée du métro et j'ai une idée.

"Ils vont ratisser les rues, même les ruelles les plus sombres, on aurait plus de chance de passer inaperçus dans le métro."

En plus dans le métro, il y aurait plus de monde, même si nous sommes repérés, les yakuzas ne provoqueraient pas un massacre rien que pour nous tuer. En même temps, j'ai bien fait de ne pas dire ça à Jenny après l'épisode du bar … je laisse le choix à Jenny, continuer à raser les murs vers ce journal ou passer par le métro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny McGarden

avatar

Messages : 74
Qualités : Altruiste, Intelligente

MessageSujet: Re: Du mystère mystérieux à L.A.   Sam 22 Nov - 10:37

Je m'arrète net en entendant Sam lire le texto.

-Nouvel Oyabun?... Ils ont tué le précédent alors?

Je serre un peu le poing autour de mon arme, en prenant une inspiration.

-Ils te cherchent TOI, c'est bien cela? Alors tu vas aller au LA Hérald, là bas tu demanderas Vince, tu le reconnaitras facilement c'est une armoire avec les cheveux arrivant aux épaules, frisés. Il est digne de confiance, même pour du fric il nous balancerait pas. Tu dis que tu viens de ma part et qu'il doit te planquer jusque minuit. Moi j'ai un truc à faire dans le coin, j'arriverais sûrement un peu après toi.

Se disant, je me sépare de Sam en sprintant, pour prendre une ruelle adjacente. J'attend d'être bien hors de vue de tout le monde pour m'arrêter et entrer dans un immeuble au hasard. Je fixe ensuite Levy.

-S'ils le cherchent et pas nous, on a une chance d'y accéder.

-C'est du suicide.

-Et alors, on a déjà tenté le coup tout à l'heure, on peut le refaire.

-... C'est une mauvaise idée... Mais c'est par ici...

Et nous nous dirigions toutes deux vers le siège des yakuza. Je gardais mon arme à portée de main, dissimulée bien à l'abri entre mon pantalon et ma veste, sous le long manteau. J'approchais lentement mais surement, privilégiant les ruelles plus sombres et plus étroites. Ainsi, même si on me voyait, on me donnerait la chasse moins facilement.

-C'est une belle nuit pour mourir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANGELZ
Admin
avatar

Messages : 1041

Feuille de personnage
Points: Suffisamment, on va dire
Equipement: Livre de cuisine : 1001 façons de cuisiner de l'humain
Points de Joker: Hum, joker !

MessageSujet: Re: Du mystère mystérieux à L.A.   Sam 22 Nov - 16:45

22H10. Après le départ précipité de Jenny, une bande de yakuzas sort de la bouche de métro, ils repèrent Sam et l'un d'eux parle dans une sorte de talkie-walkie. Si le privé choisit de se replier, il a le choix entre une rue commerciale et donc fréquentée ou une série de ruelles mais dans tous les cas, il n'a pas besoin de sa vision seconde pour deviner que l'étau se resserre autour de lui.

23H02. C'est peut-être du à l'adrénaline mais après son sprint, Jenny se retrouve immergée dans un wonderland à un point qu'elle a rarement connu jusqu'ici et qui lui fait perdre tous ses repères géographiques. Après avoir tourné en rond dans plusieurs ruelles heureusement alors seulement occupées par des elfes, des fées et des farfadets, ce joyeux décor cesse et la journaliste arrive finalement dans le quartier où se situe le repaire des yakuzas. Manteau ou pas, elle attire très vite les regards sur elle. La rue qu'elle emprunte se vide à une vitesse hallucinante. Même les yakuzas gardent leurs distances en fait, ce qui peut sembler étonnant mais en fait pas tant que ça. Il y a des points lumineux qui se promènent sur Jenny et ça n'a pas l'air d'être issu de wonderland. Pas du tout, même. Le quartier général yakuza est alors à environ cinq cent mètres droit devant elle et toutes les rues, toutes les ruelles alentour sont bloqués par de vilains sbires à la lame facile. Entre choisir de se faire égorger ou exploser la tête d'une balle … dans le dernier cas, la question est de savoir quand ils vont appuyer sur la détente. Peut-être qu'en agitant un "drapeau blanc" …

_________________
Rusty Angelz they can't fly, no, Rusty Angelz gonna die (c'balot hein)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angelz.forumgratuit.org
Sam Gunn

avatar

Messages : 47
Qualités : Adroit – Bienveillant – Calme – Curieux – Flegmatique

Feuille de personnage
Points: 0
Equipement: Angelz Suit, deux X-Guns, un X-Shotgun
Points de Joker: 0

MessageSujet: Re: Du mystère mystérieux à L.A.   Sam 22 Nov - 17:46

Je serais le seul visé ? J'ai un doute sur l'affirmation de Jenny dans le sens où les yakuzas lui ont confié la mission de retrouver Aiko Suzuki et pas à moi. La journaliste part en courant avant que je lui dise. Je pense que ce n'est pas une bonne idée de la laisser partir mais je ne l'obligerai pas à rester d'autant que même à deux, notre survie jusqu'à minuit est loin d'être assurée. Puis voilà qu'une bande de yakuzas me bloque non seulement le passage vers le métro mais me repère. Ni une ni deux, je m'engouffre dans la première ruelle et je tente de les semer en entrant dans des bâtiments, en passant par des issues de secours, en montant des échelles anti-incendie et en passant par les toits s'il le faut.

[Tente de semer les yakuzas]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny McGarden

avatar

Messages : 74
Qualités : Altruiste, Intelligente

MessageSujet: Re: Du mystère mystérieux à L.A.   Sam 22 Nov - 18:04

Je regarde tout autour de moi. Je le vois, je le sens, le wonderland est super présent. J'arrive enfin en face du château yakuza. J'observe un moment les chevaliers tout autour. Ils ont l'air prêts à défendre leur château.

-J'ai retrouvé la fille Suzuki.

C'est tout ce que j'avais dit. Non, je l'avais crié. Je regardais le petit effet provoqué par mes paroles, puis me reportais sur le châtezau.

-Je ne parlerais qu'à son père, et uniquement à lui, en seul à seul. Avant ça, je veux le nom de celui qui a détruit le bar où je dinais.

Levy avait l'air inquiète. Je l'étais aussi, je faisais le tour de toutes les yakuza du regard. Je pressentais que la localisation de la fille Suzuki était un point important, sans quoi on ne m'aurait pas laissé tenter ma chance pour la retrouver. Savoir que je détenais quelques informations les ferait surement hésiter un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANGELZ
Admin
avatar

Messages : 1041

Feuille de personnage
Points: Suffisamment, on va dire
Equipement: Livre de cuisine : 1001 façons de cuisiner de l'humain
Points de Joker: Hum, joker !

MessageSujet: Re: Du mystère mystérieux à L.A.   Sam 22 Nov - 20:00

Jenny va mourir, elle va mourir mais pas d'une balle, elle va mourir mais pas d'une lame. Les points rouges s'éteignent l'un après l'autre et la journaliste plonge subitement dans le monde rose bonbon de wonderland. Les immeubles deviennent des champignons géants, les lampadaires des jolies fleurs multicolores et deux gentils trolls yakuzas désarment la jeune femme sous la menace de leur gros flingue qui a alors la forme comique d'une banane avant d'empoigner Jenny et de l'emmener au château fort.

Et si l'odorat de Jenny n'est pas atteint, ça ne sent pas bon la violette. Dommage ?

Dans le château, Jenny est conduite dans une grande salle où des gnomes sont occupés à changer la moquette qui est toute salie de jus de tomate. La journaliste est jetée par terre et devant elle se dresse Aiko vêtue d'un kimono somptueux et le front orné d'une couronne, du coup c'est la reine Aiko. Il est alors 23h20.


"Tu m'as trouvée, la fouineuse. Je bavarderais bien un peu mais on a un timing serré. Quelque chose à dire avant que je t'explose ?"

23H21. Sam ruse, encore et encore et puis vient l'heure de la confrontation. Etait-ce inévitable ? En attendant, Sam doit sortir ses flingues alors qu'il est poursuivi sur un toit et il neutralise presque tous ses ennemis, il se permet même le luxe de ne pas les tuer lorsqu'il est la cible d'un sniper. Ce dernier lui tire dessus alors qu'il descend le long d'une échelle anti-incendie, une balle explosive fait sauter un des rivets de l'échelle, donnant ainsi le coup de grâce à cet équipement vétuste qui se décroche et voilà comment Sam fait une chute mortelle de quinze étage. Il a largement le temps de voir le sol se rapprocher, se rapprocher toujours plus de lui.

_________________
Rusty Angelz they can't fly, no, Rusty Angelz gonna die (c'balot hein)


Dernière édition par ANGELZ le Sam 22 Nov - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angelz.forumgratuit.org
Jenny McGarden

avatar

Messages : 74
Qualités : Altruiste, Intelligente

MessageSujet: Re: Du mystère mystérieux à L.A.   Sam 22 Nov - 20:42

Je venais d'être conduite, encadrée par deux gros trolls, pour être lancée, oui c'était bien le mot, devant une jeune femme en kimono. Ou alors le fait que je sois dans un champignon rose bonbon et qu'on m'ait menacée d'une banane explique le kimono: Je rêve encore. Et une preuve de plus, je suis face à Aiko. Je ne peux retenir ma surprise et garde la bouche ouverte quelques secondes, avant de finalement tenter de parler.

-M.. Mais je.. Vous... Le bar, la fusillade.... La boule noire je...

Je ne comprenais rien. Mais alors vraiment rien. Elle était apparue un moment sur la plate forme tout à l'heure, mais avait disparue. Et à présent, elle était là. Je m'étais relevée, et je pleurais. Je pleurais?

-Je suis contente... Vous allez pouvoir vivre malgré tout...

Je ne disais rien d'autre. Dans ma veste, je pris la carte du LA Times avant de la lui tendre.

-Le patron voulait vous interviewer, il veut enterrer votre père, je vous laisse faire comme bon vous semble...

Je n'étais pas idiote, si on m'avait amenée à elle, c'était forcemment car le "nouvel oyabun", c'était elle. Et si elle était la nouvelle, le père était sans doute mort. Et donc elle ne le portait pas dans son coeur, et elle aurait probablement de quoi cracher sur son dos. Une nouvelle fois ma montre. 23h24. Le contrat sur Sam se terminerait dans 26 minutes exactement. Allait il être tranquille après ça?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Gunn

avatar

Messages : 47
Qualités : Adroit – Bienveillant – Calme – Curieux – Flegmatique

Feuille de personnage
Points: 0
Equipement: Angelz Suit, deux X-Guns, un X-Shotgun
Points de Joker: 0

MessageSujet: Re: Du mystère mystérieux à L.A.   Sam 22 Nov - 21:33

Ils me traquent. Ils sont partout. Je dois me battre. Ils sont nerveux, trop empressés d'en finir au plus vite aussi n'ai pas de mal à les neutraliser alors que nous échangeons des coups de feu sur un des toits les plus hauts de la zone. Je me permets même de ne pas les tuer, pensant pouvoir les interroger ensuite mais un sniper me tire alors dessus ! Il est trop loin, je dois me replier et je m'engage sur l'échelle anti-incendie. Les barreaux devraient me protéger, ce qui est le cas mais un tir fait se dérocher l'échelle et je tombe de très haut. Il n'est pas encore minuit. J'ai manqué une deuxième vie de peu, peut-être que Jenny s'en est mieux sortie. Ma vie ne défile pas devant mes yeux, encore une chance, par contre une pensée un peu bête me traverse pendant que je tombe :

*Jusqu'ici tout va bien ...*

Quand je dis que c'est bête parce que l'important ce n'est pas la chute. C'est …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANGELZ
Admin
avatar

Messages : 1041

Feuille de personnage
Points: Suffisamment, on va dire
Equipement: Livre de cuisine : 1001 façons de cuisiner de l'humain
Points de Joker: Hum, joker !

MessageSujet: Re: Du mystère mystérieux à L.A.   Sam 22 Nov - 22:26

23H22.

L'important ce n'est pas la chute. C'est l’atterrissage. Le corps de Sam se disloque après cette chute de quinze étages, c'est bref mais très douloureux, mais c'est bref.


"C'est qu'elle chiale en plus, et pour moi !"

Ceci dit, Aiko frappe Jenny au visage avec un pistolet d'une forme très étrange, au canon vraiment bizarre, comme une arme futuriste mais ça fait mal et la journaliste se retrouve gisant sur la moquette, la moitié du visage en sang et là, wonderland s'efface comme par … désenchantement.

"Heureusement que je fais changer la moquette … elle est toujours contente de me voir en vie, la mouche à merde ? Je sais ce que vous avez fait, vous m'avez ramenée à la vie, toi, le privé et le savant fou. Je le sais parce qu'une partie de son disque dur s'est retrouvé dans ma tête pendant que vous me me rameniez à la vie et d'un coup, Angelz m'a transféré chez moi. Mon vieux préparait alors son vibrant discours bien cupide ici. Là, j'ai buté la moitié du personnel et l'autre moitié s'est rangée naturellement de mon coté, puis j'ai fait pareil ici. C'est moi le big boss maintenant. Il a suffi de montrer que j'étais au sommet de la chaîne alimentaire."

Elle marque une pause, perplexe. 23H40.

"Je voulais ajouter quelque chose mais quoi… ha oui, merci pour ma résurrection et pour ma prise de pouvoir mais ma nouvelle politique est la suivante : premièrement, pas d'interview, je déteste la presse. Deuxièmement, pas de témoins. Troisièmement : je reste unique. Je sais ce qui se passerait si vous mourriez demain, c'est pour ça que j'ai beaucoup motivé mes troupes pour que vous mourriez tous les deux avant minuit."

Son premier lieutenant vient alors lui chuchoter quelques mots à l'oreille, ce qui la fait éclater d'un rire sadique :

"Dans une blague, le plus important, c'est la chute, pareil pour ton copain le privé, il est tombé de haut. A ton tour."

L'homme quitte ensuite les lieux, laissant les deux jeunes femmes seules. Aiko pointe alors son arme futuriste sur Jenny et elle tire à deux reprises, ce qui fait briller l'arme d'une façon assez jolie, quelque part. L'instant d'après, le bras gauche de la journaliste explose, puis le bras droit subit le même sort.

"Pas de bras, pas de chocolat !"

La douleur est atroce pour Jenny alors que Aiko tire à nouveau, visant cette fois les jambes qui explosent l'une après l'autre.

"Allez, je te laisse dix secondes pour quitter cette salle, si tu y arrives, je t'épargne. Cours, Forrest cours !"

Evidemment, en dix secondes avec les bras et les jambes en moins …

"1, 2, 3, 10. Délai fini. Et la tête, alouette !"

Après ce tir là par contre, Jenny ne ressent aucune douleur, c'est trop fulgurant. L'instant d'avant, elle est en vie et l'instant d'après plus rien.

Sam Gunn et Jennifer McGarden ont dont péri sauf que le chacal de délateur, "Edgar Poe" s'est trompé sur un point : la période de sélection des morts. Je peux élargir ma sélection d'une heure la veille d'une nouvelle mission et c'est ce que je fais avec Sam et Jenny.

Morts validées. A bientôt dans la chambre.

_________________
Rusty Angelz they can't fly, no, Rusty Angelz gonna die (c'balot hein)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angelz.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du mystère mystérieux à L.A.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du mystère mystérieux à L.A.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» rendez-vous mystérieux
» Nuage mystérieux , j'espère que tu as du courage ![Nuage Mystérieux mais sinon , libre ^^]
» Un personnage mystérieux
» Azäziel [Assassin]
» Miran le Mystérieux.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANGELZ :: ZONE RP :: ZONE RP :: LOS ANGELES :: CENTRE-
Sauter vers: