RPG FORUM FANTASTIQUE : l’histoire se base sur Gantz mais a ses propres règles. Le développement suit un cours différent du manga. Des surprises apparaissent, la magie, une faction ennemie. Ca se passe à Los Angeles. Mystères, suspense et rebondissements
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Harry Lewis [Fiche terminée][Fiche validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Harry Lewis

avatar

Messages : 42

Feuille de personnage
Points:
Equipement: coup de poing américain, Angelz Suit, 2 X-gun, 1 X-shotgun
Points de Joker:

MessageSujet: Harry Lewis [Fiche terminée][Fiche validée]   Dim 18 Nov - 10:49

AVATAR :

PRENOM : Harry
NOM : Lewis

ETHNIE : afro
AGE : 25 ans
NATIONALITE : américain par défaut
CLASSE SOCIALE : va mourir ( moyenne )

METIER : cop
ETUDES : yep ( bac et cetera )

DESCRIPTION PHYSIQUE : Y a pas d’avis subjectif qui tienne, pas de « tout est relatif » qui tienne. Harry est un beau gosse, il est né beau gosse, il a grandi beau gosse, c’est comme ça, c’est dame chance qui lui a tout donné, et il a tout pris. Déjà c’est un black, chance, modelé comme adonis sans l’aspect sexuel ambigu. Une belle gueule, un corps bien bâti, sans surplus, chance, une chevelure châtain foncée du plus bel effet, et des yeux clairs à damner une sainte. Il s’habille avec classe alors que même un jogging lui donne des airs de prince de Bel Air. Chance.

QUALITES : autoritaire, beau, rapide, alerte, tenace.
DEFAUTS : séducteur, gourmand, colérique, violent, méfiant.

DESCRIPTION MENTALE : Si on excepte ses qualités et ses défauts, que peut-on bien dire sur le mental du sublime Harry. Il a un égo surdimensionné, il s’aime à la folie. Il aime aussi qu’une femme résiste à son charme, ce qui n’est pas encore arrivé. En même temps, il n’y pense pas sans arret, son truc, c’est plutôt le défoulement par la violence. Il a de la chance, il le sait, il n’en doute pas, c’est peut-être de là qu’il puise tant de chance. S’il avait peur, la chance lui tournerait le dos, mais la peur, il la brave avec ténacité. Il a aussi un instinct inné. Il a toujours su quand le vent tournait, et ça, c’est plus que de la chance. Instinctif, intelligent, rusé, et amoral aussi. Il croit depuis toujours en la loi du plus fort. C’est par défi qu’il a basculé du coté de la loi, pour rendre amusant ce job. Il aime bien danser et faire la fête aussi, un autre point avec son équipier, Gary West. Il aime épater la galerie, il aime divertir ses proches, et le comble, il s’intéresse vraiment aux gens qu’il rencontre. Pour connaître leurs petits secrets, leurs faiblesses humaines. Il l’exprime par la séduction ou pas l’intimidation. C’est son humanité à lui et il en est fier !

HISTOIRE :

Dès sa naissance, Harry a une chance insolente qui ne le quitte pas, parce qu’il l’exige, parce qu’il fout la trouille à la chance. C’est lui le chef. Donc, la naissance chanceuse. Naître riche parmi les riches, bof, basique, banal, mais naître riche parmi les pauvres, c’est trop la classe. Naître dans une famille respectée, pfff, quel ennui, mais naître de parents craints, qui en imposent aux gangs, c’est le top ! Les géniteurs dealent un max, négocient de la viande fraîche, on se mouche dans le satin, on pète dans la soie, le pied, il n’y a pas d’autre mot !
L’enfance passe rapidement, tant mieux, parce qu’il n’a pas que ça à faire. Il a les bonnes bases héritées de ses aînés. Violence, sadisme, cruauté, corruption, intimidation, terreur, punition et assimilation. La chance a de surcroît doté Harry d’un charisme genre qui en impose dès ses débuts. De la baston, d’accord, il dit oui, mais très tôt, il se découvre une foi pour un religion particulière, celle qui a pour Dieu Samuel Colt, l’inventeur du premier vrai pistolet efficace. Dieu a créé les hommes, Samuel Colt les a rendus égaux ! C’est trop la classe, un flingue. C’est précis, c’est mortel, ça intimide sans avoir à être vraiment utilisé, la plupart du temps. On dit s’il te plait avec une arme à feu en main et toutes les portes s’ouvrent comme par magie. Ne faisant rien à moitié, Harry apprend à manier deux flingues en même temps, parce qu’un flingue c’est bien, mais deux flingues c’est encore mieux. Des filles, y en a plein autour des gangs. Avec son air insouciant et son coté rebelle, Harry les séduit toutes sans forcer sa nature. Ca ne fait pas de lui un obsédé, c’est sûrement aussi pour ça que ça marche.

A seize ans, Harry préfère largement la violence mais continue de séduire par jeu, préférant qu’elle lui résiste. Qui ? une femme qui lui résistera. Bha, ça ne presse pas. Il est devenu une des fortes têtes d’un gang de rageux craint et souvent sur la brèche, même au bahut où il fait semblant d’étudier, puis c’est là qu’il y a une partie de sa clientèle, alors il fait avec. Puis ses vieux ont prennent leur retraite quelque part en Floride, a gérer un bordel touristique tranquille. La chance, toujours. C’est à ce moment là qu’Harry sent que le vent tourne, il y a comme une odeur d’autorité légale dans l’air, avec du gouvernement et de la répression dedans. A la place de tenter un putch dans la cour des grands criminels, Harry l’imprévisible inverse la tendance, ce qui le sauve. Un bon samaratin dénommé Gary West l’aide à quitter le coté obscur de la force pour réintégrer le coté lumineux avec de bons sentiments, pendant que ses ex pairs vont les uns après les autres en taule ou au cimetière, parfois en taule puis au cimetière.

Par défi, Harry va devenir flic. Il n’a pas de casier judiciaire, plus par intelligence que par chance. La loi du silence, et cetera, y contribuent aussi. Avec un minimum d’intelligence, il peut cogner les autres sans être puni. Avec un peu de savoir faire, de provocation à la légitime défense, il peut tuer et être traité en héro, comme si c’était la guerre. Soldat Harry. Il réussit son bac américain haut la main. Il faisait semblant d’étudier ? Non, il faisait semblant de faire semblant d’étudier. Profond. Quand il s’en donne la peine, il plie les études en deux temps, trois mouvements. Il intègre l’académie de police avec Gary West, l’homme droit mais gauche. Haha. Pendant que celui qui devient son rival galère et se prend des coups, Harry survole son sujet avec aisance et s’attire les bonnes grâces d’une flopée futures poulettes, les liguant les unes contre les autres pour passer le temps. A la fin, ce n’est plus une académie, c’est une basse-cour. Cot cot codec. Une fille lui résiste, mais une fille qui n’aime que les filles, ça ne compte pas. Mauvaise foi, non non.

Ca y est, Harry est cop. Il se surprend à aimer ce job, mais ce serait plus drôle de bosser à la crim’, être inspecteur et enquêter sur des meurtres bien crades. La voila patrouillant dans les rues, les flingues aux aguets, formant équipe avec Gary qui est hilarant à se prendre tant de râteaux qu’il pourrait ouvrir un magasin de jardinage. Pauvre Gary, mais il n’a pas mauvais goût en matière de femme, juste un peu limité ! Puis il fait bien son boulot, le Gary, à sa façon à lui. Harry est plus explosif, plus efficace, plus violent. Comme il n’est pas la caricature d’un certain acteur armé d'un magnum 45, il privilégie toujours les doubles guns. C’est son style !

ATTRIBUTS : 38

VIGUEUR : 8
AGILITE : 6
PERCEPTION : 8
INTELLIGENCE : 8
ESPRIT : 8

HANDICAPS : Sans.

TALENTS :

EXCELLENT : armes à feu, séduction.
BON : langue étrangère ( espagnol ), conduite, intimidation, provocation.
MOYEN : armes lourdes, danse, corps à corps, conduite aquatique, natation.

POUVOIR : Chance+

CAUSE DU DECES : Explosion.


Dernière édition par Harry Lewis le Dim 18 Nov - 15:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANGELZ
Admin
avatar

Messages : 1041

Feuille de personnage
Points: Suffisamment, on va dire
Equipement: Livre de cuisine : 1001 façons de cuisiner de l'humain
Points de Joker: Hum, joker !

MessageSujet: Re: Harry Lewis [Fiche terminée][Fiche validée]   Dim 18 Nov - 14:02

Bienvenue à toiii.

Que d'humour, que d'humour ! La fiche au ton un peu décalé revendique un style qui bénéficie de l'effet de surprise. C'est cohérent, ce n'est pas mal du tout. Le pouvoir a été revu un peu à la baisse mais il est parfaitement intégré et le joueur a bien su placer l'effet secondaire. Ainsi, si le personnage perd son sang-froid, s'il est effrayé, son pouvoir deviendra de la malchance+. Dans la vie quotidienne, il a l'air de gérer, mais pendant une mission ... niark

J'ajoute un autre élément positif à Chance+, ce pouvoir peut profiter aux alliés du personnage.

Néanmoins, je n'accepte pas les 40 points d'attributs ET le Pouvoir. Je te propose donc ce choix :

- le personnage garde son Pouvoir, il peut placer 38 points aux attributs.

- le personnage n'a plus son Pouvoir au début de l'histoire, en contrepartie, il peut placer 42 points aux attributs et a droit à un troisième talent excellent.

Choix numéro 2 donc. Judicieux.

[Fiche validée]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angelz.forumgratuit.org
 
Harry Lewis [Fiche terminée][Fiche validée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Codage] Fiche de liens et Rp - Matt MacAlister [Terminé - Louna Blake ]
» LADY MASTERMIND ♠ Whatever Gets The Job Done [Fiche Terminée]
» Signaler une fiche terminée
» Fiche technique de Fubuki [validé]
» Matabei ASASUISEI - Shodaime Kazekage || Fiche terminée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANGELZ :: AVANT LE RP :: AVANT LE RP :: CREATION DU PERSONNAGE :: PERSONNAGES DECEDES-
Sauter vers: